img

Les héroïnes de notre enfance

- Catégories : Actu , Télé & Ciné

Les héroïnes de notre enfance, l’ouvrage idéal pour les nostalgiques

Au début des années 80, la plupart des enfants étaient figés devant leur écran de télévision : émissions jeunesse, dessins animés… l’offre parfaite pour les « enfants de la télé ». On regardait la télévision avant d’aller à l’école le matin, en rentrant de l’école, puis le mercredi après-midi ou encore le week-end. Les dessins animés nous offraient un moment d’évasion, de découverte, et nous permettaient aussi de nous sociabiliser. On chantait les génériques de dessins animés dans la cour de l’école, on parlait avec les copains pendant des heures de tel ou tel personnage. On s’identifiait aussi beaucoup aux personnages des dessins animés. Dans l’ouvrage « Les héroïnes de notre enfance » (aux éditions Huginn & Muninn), Sabrina Ghilardi avoue qu’en tant que femme elle s’identifiait en premier aux héroïnes (bien plus qu’à Goldorak, Olive ou Tom). Elle y cite une grande partie des héroïnes qui ont marqué notre enfance et les classe par catégorie : les petites filles modèles, les futées, les sauvageonnes, les amoureuses…

 Retour sur 5 héroïnes que l’on adore toujours :

 

  1.      Candy, l’amoureuse

Candy

S’il y a un bien une héroïne qui nous apprend que l’amour n’est jamais acquis et qu’il faut se battre pour le conserver, c’est Candy. Diffusée pour la première fois en France en 1978, cette histoire est l’une des plus tristes. Abandonnée dès sa naissance devant un orphelinat, la vie de Candy est tourmentée, ponctuée de belles rencontres, de moments de joie et d’amour, mais aussi de moments douloureux : adoption difficile, perte de son amour d’enfance… On suit ses aventures avec l’espoir qu’une fin joyeuse lui soit offerte. Malheureusement, nous ne connaitrons jamais la fin de la série à cause d’une mésentente entre les deux auteures du manga.

 

  1.      Clémentine, la petite fille modèle

Clémentine dessin animé

Sage et gentille, Clémentine a tout de la petite fille dont rêve tous les parents. Elle a dix ans et mène un début de vie paisible jusqu’au jour où, victime d’un accident d’avion, elle perd l’usage de ses jambes. Elle découvre alors qu’elle est la cible du démoniaque Malmoth.

Diffusée en 1985, cette série est composée de 39 épisodes. Vous vous souvenez sûrement du générique chanté par Marie Dauphin.

 

  1.      Sarah, la pauvre petite chose fragile

Princesse Sarah

Princesse Sarah est l’héroïne qui ne laisse personne insensible. Cette petite fille de 8 ans, mise en pension pour jeunes filles par un père fortuné, va voir sa vie basculer après la terrible disparition de son papa. La directrice Mlle Mangin va lui mener la vie dure et ce sera le début d’un véritable enfer pour notre petite princesse qui sera contrainte aux pires tâches, telle Cendrillon.

Princesse Sarah a été diffusée  en 1987 sur La Cinq dans « Youpi ! L’école est finie ». Le générique français est chanté par Cristina D’Avena.

 

  1.      Sabrina, la dominatrice

Sabrina Max et compagnie

Sabrina est la jeune fille aux cheveux longs noirs dans « Max et compagnie ». C’est une dure à cuire, forte, un peu lunatique, pouvant parfois sembler hautaine. Amoureuse de Max, elle devra composer avec Pamela, sa meilleure copine, qui éprouve les mêmes sentiments pour Max. Triangle amoureux, pouvoirs magiques, tous les ingrédients sont là pour passer un bon moment devant ce dessin animé. 

 

  1.      Yu, alias Creamy, la magicienne

Creamy yu

On rêvait toutes de devenir plus grandes et d’avoir des pouvoirs magiques, n’est-ce pas ? Creamy, c’est l’héroïne qui a réalisé ce rêve-là. 

Yu a 10 ans. Ses parents tiennent un food truck appelé le Creamy. Un jour, elle aperçoit un vaisseau spatial dans le ciel. Une fois à l’intérieur, Yu va affronter des êtres monstrueux et ainsi remporter un pendentif magique ainsi qu’une baguette magique. Elle se transforme ensuite en adolescente sexy aux cheveux mauves. Yu devient une star de la chanson appelée Creamy et profitera de ses pouvoirs pendant un an, avant de redevenir une petite fille de 10 ans. 

 

Et pour vous, c’était qui l’héroïne de votre enfance ?

Retrouvez Juliette, Jem, Lucile, Vénusia, Gwendoline et bien d’autres dans le bel ouvrage « Les Héroïnes de notre enfance ».

Partager ce contenu